FEW OF US – un film primal de Sarunas BARTAS (1996)

Dans le cadre de sa programmation EN PLEINE NATURE, la Cinémathèque de Toulouse offrait une séance unique pour ce diamant noir du cinéma, inclassable, déroutant pour certains, et addictif pour ceux qui sont restés dans la salle.

A ce point-là ? « Des plans fixes. Longs. Pas de narration. Pas de paroles. Pas muet non plus. Des paysages. Des visages » détaillait le programme. Nous étions donc avertis.

FEW OF US aurait-il l’apparence d’un documentaire sur l’extinction programmée des Tolofars, peuple nomade, ‘peuple du renne’, sédentarisé par le régime soviétique dans les années ’50. Aussi. Et décimé par l’alcool que livrait en masse l’hélicoptère qui les ravitaillait 5 fois par an. Toujours et partout pareil n’est-ce pas.

FEW OF US se vit bien au-delà comme un drame glacial, intense comme une tragédie grecque, saisissant comme des vêtements arrachés à des corps déchus, abandonnés des dieux. C’est un film très écrit, … et donc pas bavard d’un seul mot. En cela, il honore le cinéma par la force des images, du montage, et du jeu des focales. Une langue vivante, universelle, et pourtant si rare.
L’histoire n’a presque pas d’importance. On peut en imaginer l’avant et l’après. Un banal et brutal fait divers (ils le sont tous) au sein d’une micro-communauté d’êtres humains lentement suicidée, régie par quelques instincts primitifs que capte le filmage sans maquillage aucun. C’est la seule hauteur de vue qui nous est donnée.

Et voilà comment un film peut rentrer dans la peau, capter littéralement les sens du spectateur, comme l’illustre cette scène du pierrier, dans son indispensable longue durée.

« Dans le noir, le spectateur appartient à ce qu’il voit. Il ne peut pas le changer, il peut dormir ou s’en aller, c’est tout » dit le réalisateur.

L’un ou l’autre. Irrésistiblement.

Publicités

A propos La Maison Jaune

Les articles signés "La Maison Jaune" sont issus de la collaboration de Pierre David et de Lisa
Vidéo | Cet article, publié dans cinéma, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s