Her name et Memento Mori: Les nouvelles floraisons du label Beating Drum de Piers Faccini

Disquaire Day

En cette veille de Pâques 2014, Le Disquaire Day offrait une nouvelle occasion de diriger un peu de lumière sur le chemin précieux de la musique : comme elle naît, voyage, et se donne à l’écoute. Lumière et célébration, accueil des plaisirs revenus.

Goûtez certes aux plus fins chocolats sur les arômes longs de votre café préféré, mais offrez-vous aussi ce petit bijou de 45 tours vinyle du label BEATING DRUM. Deux faces A, pour mélanger le plaisir familier et l’excitation de la découverte. Her name, titre inédit de Piers Faccini, et Memento mori de Jenny Lysander – nouvelle signature du label. Ce 45 tours est un lever de rideau sur l’histoire d’une rencontre artistique féconde, livrant ici un premier objet précieux.

45tDisquaireDay2014

Her name

Les premières mesures de Her name disent que la chanson a commencé bien avant l’écoute ; c’est très curieux, cette impression de se trouver d’emblée à la sortie d’un refrain, sur une cadence instrumentale qui introduit au nouveau couplet. Nager dans l’onde d’une rivière familière, un peu large, retrouvée pour un nouvel été, ronde et animée par la surprise de nouveaux courants, de légers tourbillons : voilà comment entraîne Her name. Entame en mode mineur calée sur un air qu’on dirait reconnaître, le temps de deux phrases.   Oui, Her name est du même tonneau que Catch a flame, de l’album Leave no trace (2004) – c’est peu dire à celles et ceux qui se reconnaissent dans la peau et pour toujours l’empreinte de cette chanson. Le cachet de celle-ci va pourtant se révéler dans les glissements subtils de tonalité qu’opère Piers Faccini. En conservant la même trame, il va s’affranchir d’une couleur un peu blues, un peu ballade, pour tendre vers les touches plus contemporaines de la chanson anglaise … ou italienne. Quel bouquet !!  Il est fascinant en effet de constater à quel point la carte-mère composite des origines culturelles et géographiques de Piers Faccini affleure aujourd’hui avec un naturel aussi harmonieux.

photo Mcup

C’est une chanson douce. Une chanson lente et pourtant rythmée, sur des pincements de cordes assez secs, un jeu de notes égrenées sans fioritures qui laisse exprimer la sonorité si particulière de la guitare National, courte et veloutée. L’ornementation vient par petites touches : nappes d’harmonium indien au souffle perceptible, plainte de cordes poussées à miauler dans la distance, mélodies d’appui au chant de Piers (bon Dieu, ses envolées en voix de tête !!) – pour le coup dans un assemblage délicat où chaque partition reste perceptible (on jurerait reconnaître le travail d’orfèvre du grand-maître Patrick Jaunaud, immense ingénieur du son de Piers Faccini depuis tant d’années).

Her name – son nom, répété à l’envi pour que chuchotement devienne musique, s’élève comme la caresse d’un doigt sur la peau, ravisse comme un courant chaud traversé dans l’eau fraîche, porte et baigne à la fois. Plénitude.

Memento Mori

Jenny Lysander. On peut dire la maturité de cette jeune chanteuse suédoise, son assurance, la pureté d’écriture de ses chansons, tout ce qu’elle installe avec une poignée de notes, et cette voix… ! On peut – et on ne s’en privera pas (chronique et interview à suivre ici), tant sont belles les chansons ciselées pour son premier EP Lighthouse, à paraître chez Beating Drum dans quelques semaines.

Memento mori a le rythme d’un ruisseau de montagne qui traverse des taillis serrés, serpente entre des blocs de granit infranchissables. La chanson dégage un univers riche et secret, un pays sauvage plus qu’un jardin. Memento mori semble indissociable de cette dimension, comme re-goûter les mûres sauvages projette dans les chemins creux de l’enfance campagnarde. Son chant nous parvient plus haut, minéral, chargé d’humus, enchanté comme le sont les histoires scandinaves.  La voix est douce mais incisive, porte des accents de chamane Sami qui lui donnent force et mystère. Un léger vibrato n’est pas sans évoquer le grain particulier de la guitare National de Piers Faccini : ce sera notre trait d’union entre les deux faces de ce petit vinyle. Chez Jenny Lysander, la guitare est parcourue par un doigté fin disant une sensualité qui affleure à peine dans la voix, contenue pour l’instant mais sûre de ses pouvoirs à venir.

Voici donc une mise en bouche, un opus qui ne figurera pas sur l’EP. Une épure de chanson : la voix, la guitare, et absolument aucun autre arrangement. Premier disque et aucun tremblement, aucun fard. Jenny Lysander peut exister aux yeux du monde dans la forme et la force de ce cristal pur. Toutes ses chansons à venir couleront de cette eau la plus pure, dont la plage vinyle est le plus bel écrin. Memento mori, sur un pressage limité à 300 exemplaires et garanti sans version mp3, sera donc la source de la discographie de Jenny – Serez-vous de ceux qui  la reconnaîtront ?

 photoMcup

Ces chansons, prenez-les comme vous voudrez, mais surtout pour ce qu’elles sont. Point n’est besoin d’invoquer des icônes du folk et de biaiser le plaisir de la découverte, de la séduction toute personnelle dont sont capables ces artistes-ci.

* * * * * * * *

Commander par correspondance sur le site du label : http://www.beatingdrumrecords.com/

Le site http://www.piersfaccini.com/

Jenny Lysander sur https://www.facebook.com/
et https://soundcloud.com/jennylysander

Lire à propos de :

La création du label Beating Drum : https://lamaisonjaune53.wordpress.com/2013/09/14/piers-faccini-inaugure-son-label-beating-drum/

Ce que bel objet veut dire : https://lamaisonjaune53.wordpress.com/2013/09/24/songs-i-love-somptueux-livre-cd-de-piers-faccini/

Et les bienfaits du circuit court en musique : https://lamaisonjaune53.wordpress.com/2014/01/18/pour-que-tous-les-gouts-restent-dans-la-nature/

(photos MCup)

Publicités
Cet article, publié dans folk, labels-production-édition-diffusion, musique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s