I Dreamed An Island, le blog – Chemin poétique et carnets partagés

Piers Faccini crée le blog I Dreamed An Island pour annoncer son prochain album

Ceux d’entre vous qui passent de temps à autre à La Maison  Jaune connaissent notre fidélité aux créations du songwriter Piers Faccini et sont sans doute avertis de la parution à l’automne prochain de son nouvel album I Dreamed An Island.

Vous êtes alors familiers du blog du même nom, lancé par Piers au printemps dernier, afin de partager les dernières étapes de la réalisation de l’album.

in the studio

Une petite surprise vous attend dans cet article !
Pour vous et pour les nouveaux-venus
.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore et seraient tentés de découvrir, le blog I Dreamed An Island est un chemin poétique fort représentatif du parcours de Piers Faccini.  Il résume la réflexion et les réalisations d’un songwriter inscrit dans son époque, auteur sensible aux grandes mutations de la société et artiste très attaché à l’indépendance de sa relation avec le public.

En parcourant les rubriques du blog, vous pourrez approfondir  la thématique qui axe l’album autour d’une coexistence harmonieuse entre cultures, rêvée pour aujourd’hui comme elle a pu brièvement être vécue dans un petit royaume de Sicile aux 11e et 12e siècles.

Carnets de croquis, réflexions, sources et chemin d’inspiration, portrait des musiciens invités (avec vidéos en direct du studio), …  Piers vide sa sacoche, étale sur la table cette matière vivante qui va faire l’album.

bandeau

(cliquez sur l’image pour accéder au blog)

La démarche est rare et mérite votre coup d’œil.  Rien à voir en effet avec un portrait rédigé par un magazine ou produit par une major company dans un agenda marketing cadencé.

C’est l’artiste lui-même qui ouvre ses carnets et les fenêtres de son studio dans les Cévennes.  Le regard et le ressenti sont ceux de l’artiste en création ; ce que nous pourrions prendre pour des scoops d’info ou des photos exclusives le sont sans doute, mais donnent surtout à voir – et donc éclairent davantage de façon factuelle – ce qu’est aujourd’hui un artiste au travail.

  • * * *

Piers Faccini a récemment posté sur le blog sa version d’une chanson traditionnelle du Sud de l’Italie, écrite dans le dialecte Salentino que l’on pourra entendre dans quelques titres du prochain album.

Par ce joli titre, rarement interprété par Piers en concert (mais qui figurera sans doute sur un prochain album de reprises Songs I Love II), l’univers de l’artiste est illustré par petites touches : de ses origines en partie Italiennes à son amour des chansons simples et fortes, aux arrangements dépouillés.

Mais que raconte la chanson ?  On suspecte une berceuse ou une lamentation amoureuse…
Et si on lui demandait?

Piers nous fait ici le plaisir de raconter lui-même l’histoire à partir des paroles originales.

Ultime élégance: le titre peut être téléchargé gratuitement, comme d’ailleurs tous les titres de ce projet d’album de reprises.

 

Bella ci dormi sui cuscini                                       Ma belle qui dort sur les coussins
Ca ieu qua fore mo minu suspiri                          Et moi dehors soupirant
Minu suspiri sino a murire                                    Soupirant jusqu’à la mort
Ozzate Bella famme trasire                                    Lève-toi ma Belle et laisse moi rentrer

Bella ci dormi stiddha de core                               Ma belle qui dort étoile de mon cœur
Ca ieu qua fore mo ardu d’amore                          Et moi dehors rempli d’amour
E  ardu d’amore sino a murire                               Rempli d’amour jusqu’a la mort
Ozzate Bella famme trasire                                     Lève-toi ma Belle et laisse moi rentrer

Bella ci dormi sulla mammace                               Ma belle qui dort sur le matelas
Ca ieu qua fore mo nu me do pace                        Et moi dehors je suis sans paix
Nu me do pace sino a murire                                 Je suis sans paix jusqu’a la mort
Ozzate Bella famme trasire                                     Lève-toi ma Belle et laisse moi rentrer

Bella ci dormi reta a ste mura                                Ma belle qui dort derrière ces murs
Ca ieu qua fore mo senza paura                             Et moi dehors sans avoir peur
E senza paura sino a murire                                   Et sans avoir peur jusqu’a la mort
Ozzate Bella famme trasire                                     Lève-toi ma Belle et laisse moi rentrer

 

  • * * * * * *

Pour retrouver nos articles consacrés à la démarche artistique de Piers et à ses différentes réalisations, cliquez sur ‘Faccini’ dans la colonne des Thématiques.

Le blog de Piers Faccini: I Dreamed An Island

Publicités
Cet article, publié dans Faccini (Piers), folk, labels-production-édition-diffusion, musique, paroles et musique, uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s